Insectarium

by on a créé UN MONSTRE

/
  • Streaming + Download

    Includes unlimited streaming via the free Bandcamp app, plus high-quality download in MP3, FLAC and more.

      $5.99 CAD  or more

     

1.
05:29
2.
3.
4.
5.
03:17
6.

credits

released November 18, 2016

ON A CRÉÉ UN MONSTRE, C’EST...

FRANÇOIS LARIVIÈRE.......basse, Voix, Guitares
ANTOINE LANCHANCE .......Guitares, voix, Pedal steel, Claviers
GHISLAIN LAVALLÉE .......Batterie, percussions

CHOEURS..................MARIKO LAVALLÉE DURAND
TROMBONE BASSE...........MATHIEU BOURGET
TROMBONE.................BRUNO LAURENCE JOYAL

RÉALISATION
Antoine Lachance

PRISE DE SON ET MIXAGE
Antoine Lachance

MASTERING
Ryan Morey

GRAPHISME
Dominik Peloquin

tags

license

all rights reserved

about

on a créé UN MONSTRE Montréal, Québec

La pop rock de On a créé un monstre déjoue en concert parce qu’on assiste à un complot d’anciens adolescents qui vous manipules à réfléchir tout en vous amusant. Après L'Iceberg et La Dérive, le groupe nous présente un nouvel EP "Théâtre des Catastrophes". ... more

contact / help

Contact on a créé UN MONSTRE

Streaming and
Download help

Track Name: On a vu pire
On a érigé quatre murs autour de nous
On nous a mis au trou
Pour nous isoler de force
Mais on a attendu le bon moment dans la nuit
On a mis en scène notre sortie en force

On pourra nous provoquer infiniment
Nous dire quoi faire avec qui et comment
S'il faut prendre les embûches comme des défis
On leur montrera qu'on a vu pire

On a construit un puits de lumière et des fenêtres trop hautes
Sachant très bien que nous n'étions pas à la hauteur
Pour nous donner des envies de partir
Pour nous faire voir le ciel de l'intérieur
Pou nous donner mal au coeur

Entre nous, ça a semé le doute
S'arrêter ici seul ou reprendre la route
Si quatre murs ont suffi à nous remettre en question
Élaborons le plan de notre évasion

On pourra nous provoquer infiniment
Nous dire quoi faire, avec qui et comment
S'il faut prendre les embûches comme des défis
On leur montrera qu'on a vu pire
Track Name: Rencontre surprise
Se réveiller sur le sol
La tête comme une bombe
La pleine lune qui s'affole
Les idées qui dorment

Le brouillard sur le trottoir
Comme un corps sur un lit
Des pieds fendent le nuage
Qui me servait d'abri

Échapper son destin
Pour être retrouvé
Une rencontre surprise
Où tes pas t'ont menée... à moi

Tu as tous les mots au bout des doigts
Et tous les verbes dans la colonne
Mille et un regards que j'aime voir
À travers le filtre de tes yeux

Échapper son destin
Pour être retrouvé
Une rencontre surprise
Où tes pas t'ont menée... à moi
Track Name: Les pôles de l'existence
J’ai vu la maladie, la mort à l’urgence
J’ai vécu plein de choses étranges, elle m’a dit
Je suis trop vieille, il n’y a plus rien à faire avec moi
Allez savoir pourquoi je suis toujours ici

J’ai vu des trucs qui m’ont coupé le souffle
Souvent eu peine à respirer, incapable d’ouvrir la bouche
J’ai perdu l’appétit, le sommeil et encore
À pousser de la poussière de corps dans le corridor

Je l’ai compris dès ma première journée à l’hosto
J’allais devoir affronter mes peurs au boulot
À me faufiler entre malheurs et chances
Et prendre conscience des pôles de l’existence

J’ai côtoyé des réussites qui ont tourné mal
Un docteur enfermé dans son hôpital
Je me suis souvent caché, à l’écart
Question de me refaire le moral
Moi, le mal, la maladie, l’hôpital, ça me fait peur
D’ailleurs, j’ai toujours trouvé qu’il y trainait une drôle d’odeur
Celle de la morgue remplie de corps morts
Je crois que j’ai vu celui-là bouger encore
Nous sommes des milliards de surprises
Autant de milliards à ne pas savoir

Je l’ai compris dès ma première journée à l’hosto
J’allais devoir affronter mes peurs au boulot
À me faufiler entre malheurs et chances
Et prendre conscience des pôles de l’existence
Track Name: Le pas des étourdis
Tu bouges toujours dans ta tête
Tu ne comptes pas tes pas
Tu chantes toujours avec tes yeux

Les pupilles qui valsent en choeur
Tu t'abandonnes à la musique
Car elle t'inonde

Dans la couleur, tu renonces à ta grisaille
Dans la noirceur, tu laisses voir ta lumière

Et tu danses, danses, danses
Improvisant ta chorégraphie
Et tu tournes, tournes, tournes
Suivant le pas des étourdis

Tu fonces toujours dans l'envie
Tu joues au maître de l'univers
Quand ça te chante

Les accords te poussent en hauteur
Et tu laisses ton corps
Encore et encore retomber

Dans la couleur, tu renonces à ta grisaille
Dans la noirceur, tu laisses voir ta lumière

Et tu danses, danses, danses
Improvisant ta chorégraphie
Et tu tournes, tournes, tournes
Suivant le pas des étourdis
Track Name: Insectarium
Je suis le maître de l’insectarium.
De l’insectarium, je suis le maître.
Track Name: Overdoses sur St-Catherine
La rechute de ceux
Qui ne voulaient plus dormir
L'aiguille voyage
Pour de sombres paysages

Arrêter de souffrir
Pour se projeter au loin
Combler le manque
Avant de créer le besoin

Les cheveux dans le caniveau
Les gyrophares sur les flaques d'eau
Les curieux sur les balcons
Laissés sans réponses ni questions

Ils s'étaient promis
De ne plus aller jouer
Aux confins de leurs exutoires
Un rêve sans histoire

Arrêter de souffrir
Pour se projeter au loin
Combler le manque
Avant de créer le besoin

Les cheveux dans le caniveau
Les gyrophares sur les flaques d'eau
Les curieux sur les balcons
Laissés sans réponses ni questions

Les vents lourds de la Ste-Catherine
Le coeur léger vers les ruelles
Loin des bruits sourds des trous noirs
Ils marchent leur vie dans l’éternel